OLIVIER LAROCHE

Hypnothérapeute
01 79 64 48 99 treboliv@gmail.com

Après avoir suivi une formation dans un autre école d’hypnose Ericksonienne à Paris, je me suis retrouvé livré à moi-même et n’arrivais pas a passer à la pratique. J’avais appris beaucoup de protocoles mais je sentais qu’il me manquait quelque chose d’important. Mes connaissances étaient très (trop) théoriques.
C’est alors que j’ai cherché une autre formation dans l’espoir d’apprendre à pratiquer vraiment l’hypnose Ericksonienne. Je suis tombé sur le site XTRËMA et là : bingo ! De vraies vidéos en live où Josick montre vraiment SON travail. Les vidéos (dont en particulier celle avec Violette) m’ont convaincu que là, vraiment, il se passait quelque chose. Une sorte de magie opérait au niveau inconscient. Enfin, je pouvais à nouveau espérer approcher du travail du grand Maître ERICKSON!
J’ai donc suivi les formations de Praticien et Praticien Avancé qui ont très largement répondu à mes attentes et même bien au-delà. La rencontre avec Betty Alice Erickson a fait perduré l’ébranlement subi pendant les deux stages précédents. Il faut dire que Josick ne laisse personne se reposer ni s’endormir! Car il s’agit bien, au-delà d’un simple cours, d’une invitation à revoir ses habitudes, ses limitations et ses croyances. J’ai compris l’importance de la précision du langage et qu’elle n'est pas que cela; elle traduit, est liée à une attitude interne essentielle pour un bon travail. De même pour l'attitude externe.
L’oreille et l’œil de Josick sont partout, et tout cela avec humour et générosité. Mais gare à notre amour-propre ; mieux vaut un amour tourné vers le client!
Pendant les cours, de vrais sujets deviennent des sujets-démo pour un travail “en live” fait par Josick, ce qui est d’une réelle richesse.
Une fois la formation terminée, hé bien, justement elle ne l’est pas ! Grâce au forum et l’accès aux vidéos de cas réels, tout commence et les échanges permettent de vraiment rester connecté, de continuer à apprendre et de faire les premiers pas en se sentant moins seul.
Merci Josick de m’avoir initié à “l’Etat du Guide” et fait expérimenter la métaphore “organique”, moment d’intense vérité dans la connexion avec le sujet. Je ne suis pas près de l’oublier.